Territoire et Consciences burguer Thématiques
Territoire et Consciences logo
Territoire et Consciences burguer
Territoire et Consciences - La transition énergétique territoriale La transition énergétique territoriale

La forêt couvre environ un tiers du territoire métropolitain et sa surface a doublé en deux siècles. Pour autant, du fait notamment de son morcellement, elle demeure sous-exploitée, alors même que le bois constitue la première énergie renouvelable. L’enjeu est donc d’optimiser la gestion forestière. Et, ce, d’autant que la France est en retard par rapport à ses voisins en matière d’énergie renouvelable. L’eau, le vent, le soleil… sont des ressources disponibles pour produire de l’énergie, mais le coût et l’intermittence de ces énergies renouvelables demeurent un frein à leur développement.

  • Télécharger
  • Partager
  • Imprimer
  • Envoyer

Refondre l’usufruit forestier des bois et forêts

Extraits :

Les articles du Code civil relatifs à l’usufruit sur les forêts, inchangés depuis 1804, sont inadaptés aux modes contemporains de gestion forestière. Ainsi, aucune disposition du Code civil ne prévoit la prise en charge des travaux forestiers. Devant l’accroissement de la fréquence des tempêtes, il est nécessaire de fixer les droits et obligations de l’usufruitier et du nu-propriétaire tout en prenant en compte les pratiques et usages régionaux.

Voilà pourquoi il est proposé :

  • que les dispositions relatives à l’usufruit des bois et forêts soient insérées dans le Code forestier ;
  • que les dispositions concernant l’usufruit des arbres isolés, fruitiers et de pépinières, soient maintenues dans le Code civil ;
  • qu’une présomption de mise en coupes réglées soit établie dans les propriétés forestières gérées conformément à un document de gestion durable ;
  • que le produit net des coupes non périodiques soit partagé entre l'usufruitier et le nu-propriétaire, selon la valeur respective de leur droit ;
  • que la charge des travaux forestiers incombe à celui qui perçoit le produit de la coupe ;
  • que le nu-propriétaire ait la faculté légale de pallier la carence de l’usufruitier en matière de gestion forestière, et inversement ;
  • que des règles régionales puissent être mises en place pour tenir compte de la variété des situations.
Télécharger le pdf 108.21 Ko
Territoire et Consciences - Publications

Autres sujets sur le même théme qui pourrait vous intéresser :

Territoire et Consciences - Icone Publications

Un contrat d’installation d’ENR pour les particuliers

La transition énergétique est un enjeu majeur qui est l’affaire de tous, collectivités publiques, industriels et particuliers. Or, l’installation d’une énergie renouvelable domestique ne relève que de textes de droit commun, inadaptés aux enjeux. Puisque la politique législative ne doit pas se limiter à des incitations financières, il importe de créer un cadre sécurisé, comme il en existe en matière de construction de maisons individuelles, en vue de favoriser le développement des énergies renouvelables domestiques.

Territoire et Consciences - Icone Publications

Mise en place du bail forestier

La forêt française est insuffisamment gérée. Et, pourtant, la gestion forestière est une véritable activité professionnelle nécessitant des moyens humains, techniques et financiers sur le long terme. Il faut donc que des modes alternatifs de gestion forestière soient imaginés et promus et que la dissociation de la propriété et de l’exploitation forestière soit facilitée.

Territoire et Consciences - Icone Publications

Simplification du regroupement forestier

Le morcellement de la propriété forestière est un frein à la gestion des bois et forêts qui aggrave le déficit de la filière forêt-bois et rend la gestion forestière durable, prévue par la loi, extrêmement difficile à mettre en œuvre pour les petites propriétés. Dans ces conditions, le regroupement de la propriété forestière est un objectif majeur pour la nation.

Territoire et Consciences - Icone Publications

Un fonds de garantie pour le démantèlement des éoliennes

Le développement des énergies renouvelables est une nécessité pour la transition énergétique, mais il se heurte aux réticences du voisinage. Il s’avère également que le démantèlement des éoliennes, quand il est obligatoire, n’est pas toujours assuré.

Vous voulez participer?
Vous avez des questions ?

S’inscrire à la Newsletter